Mes filles sont ma source de vie… en quelque sorte!

nude-1287676_1280

Eh oui, je les ai porté pendant +/- 9 mois, j’ai connu les coliques, l’allaitement, les biberons, les gastros, les genoux écorchés, les nez qui coulent et j’en passe! J’ai aussi connu personnellement la Fée des dents, le Lapin de Pâques, le Père Noël et ses lutins qui en sont venus à se présenter chez nous pour jouer leur tour à qui mieux mieux. J’ai aussi connu les conseils des autres mamans ou membres de la famille qui me disaient quoi faire et ne pas faire. J’ai aussi connu les amis recommandables… ou non. J’ai connu les parents qui comparent et les autres, qui acceptent tout simplement. J’ai aussi connu les crises de larmes, les « terrible two », le complexe d’oedipe, la pré-adolescence, la puberté, la crise d’adolescence et tout autre sujets connexes! J’ai été la maman, le papa, monoparentale, famille reconstituée, etc.

Mais mes filles sont toujours et encore ma source de vie. Je les aime, je les accepte telles quelles sont et vous savez quoi, il y a bien longtemps que j’ai compris qu’elles ne sont pas le prolongement de moi-même! Elles sont des êtres à part entières qui m’ont choisi comme mère et qui souhaite devenir de belles jeunes femmes épanouies mais pour y arriver ce n’est pas toujours faciles. Elles font des choix (comme n’importe qui!) et elles doivent assumer leurs choix. Je n’ai jamais pris le blâme pour elles, ni banaliser leurs décisions.

Pour les aider à s’épanouir et à évoluer et devenir qui elles sont, je me dois d’être présente… tout en étant absente! Une présence rassurante car elles savent que peu importe leurs choix, je serai là pour les supporter. Au départ, je leur ai appris ce que tout parents doivent enseigner à leurs enfants donc, elles ont de bonnes bases. Par la suite, ce qu’elles en font ne me regarde pas! Elles feront des erreurs d’où elles tireront des leçons, elles se relèveront parfois rapidement d’autres fois avec de l’aide. Elles auront des succès également et en seront très fières. Elles sont ma source de vie car à travers mes yeux de mère, je vois mes filles évoluer et devenir qui elles sont et c’est aussi ça la vie.

Avez-vous du mal à accepter les choix, les décisions, les erreurs de vos enfants? Peut-être vous rappelez le fait que vous avez donner le meilleur de ce que vous aviez et que pour le reste, ça ne vous appartient absolument pas. Que votre enfant vole, fume un joint, s’absente de l’école, ça n’a rien à voir avec vos compétences en tant que parents, rien à voir avec vous. Ce sont ses choix, ses décisions et ce que vous avez à faire en tant que parents c’est d’être présent et de l’aimer. On a tous fait des erreurs et on a tous le droit à l’erreur. Oh, je ne dis pas de leur apprendre la base et ensuite de les « lâcher lousse »! Je dis simplement de se détacher de certaines situations. Au lieu de monter sur vos grands chevaux à la première incartade, pourquoi ne pas se questionner sur la source de cette incartade justement? Essayer de comprendre ce que vit votre enfant au lieu de le comparer avec votre propre expérience. Car oui, il agit différemment de vous au même âge car oui l’époque est différente! Tout comme vous avez surement un vécu différent de vos parents! Savoir s’adapter aux changements, suivre l’évolution en même temps qu’eux et surtout accepter de faire des erreurs et de les reconnaître, c’est aussi ça éduquer nos enfants!

À méditer mes amis!

Namaste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s