Nous avons l’âge de nos glandes

29 janvier 2016 0 Par Claudine Rainville/ Pensées Santé

balance-1107484_960_720Passé la trentaine, la sécrétion d’œstrogènes par les ovaires, diminue petit à petit. La perfection du corps, fait en sorte de passer le flambeau aux glandes, en particulier les surrénales. Celles-ci, avec l’aide de la thyroïde, tenteront de conserver l’équilibre hormonal. C’est un bien gros contrat à demander à ces pauvres glandes épuisées de plus en plus jeune, par un niveau grandissant de stress physique, combiné avec l’apport de différents agents stressants, soit :

  • additifs alimentaires, colorants chimiques, pesticides, herbicides, hormones de synthèses, boissons gazeuses, sucres raffinés, chocolat, café, thé, drogues.

Afin d’aider à rééquilibrer la sécrétion hormonale, l’alimentation nous fournit des hormones végétales (phytoestrogènes), qu’on retrouve principalement dans :

  • légumineuses, graines de lin, graines de tournesol, graines de sésame, riz brun, pommes, papayes, carottes, pois, sauge, fenouil, soya biologique sous diverses formes (farine, pâte, lait, tofu), bonnes huiles (huile de lin, huile d’onagre).

Soyons conscients et surtout rappelons-nous que le rôle des glandes est de nous protéger contre tout ce que l’on appelle choc ou agression et que leur déséquilibre transforme notre territoire intérieur en champ de bataille.

Prenez donc  soin de vos glandes, elles vous le rendront bien!

Brigitte Cousineau n.d.

Rejoignez-moi sur Facebook en cliquant ici